Duo Artense

Duo Artense

Prochaines dates :

-Le 18 Novembre à Belfort (90 )

-Le 16 Décembre à Clermont-Fd ‘’Bal ô centre’’ avec TRES

Photos: Jodie Way

‘’Un duo de choc pour une musique subtile et cadencée née sur le plateau de l'Artense. Basile et Hervé réussissent un pari paradoxal : s'approprier (parfois avec humour, humour musical qui est aux antipodes de la dérision) une musique et des mélodies tout en restant à leur service. C'est que leur approche est, tout simplement, fondée sur leur amour de cette musique." AEPEM

Du coté de la presse:

Septembre 2016

Ecoutez-le et vous verrez que tout commentaire est inutile, c'est un pur plaisir !

 

Il y a des CDs sur lesquels il est nécessaire de s'étendre soit pour expliquer pourquoi ils nous plaisent, soit pour faire la part des bons côtés et des moins bons et puis il y a des enregistrements, comme celui-ci, qui sont d'une telle évidence qu'il paraît presque incongru de les détailler, que j'aurais presque envie de vous dire " Ecoutez-le et vous verrez que tout commentaire est inutile, c'est un pur plaisir ! ". Encore une fois l'AEPEM (Jacques Lanfranchi, Jean-Michel Péru et, maintenant Philippe Suzanne) continue son sans-faute dans le choix des artistes qu'il produit et dans la réalisation des CDs. Il faut dire qu'avec ce duo ils ne prenaient pas grand risque : Basile Brémaud d'une part, le violoniste auvergnat du trio Faï Pétar et Hervé Capel, l'accordéoniste (chromatique et également " du Pays ") du trio DCA. Deux musiciens qui ont fait preuve, dans les trios cités, autant de leurs talents personnels, que de leurs capacités d'écoute des autres. Pas étonnant donc que le duo fonctionne aussi bien, servi par une excellente prise de son et par un mixage qui évite soigneusement au violon de se laisser couvrir par l'accordéon : l'équilibre entre les deux instruments est excellent, le violon légèrement devant, ce qui permet d'apprécier toutes les finesses de jeu de Basile, un violoniste qui allie la pureté du son d'un violoniste classique à un registre très étendu d'ornements de violoneux traditionnels du Massif central, toujours utilisés à bon escient (à apprécier encore davantage sur la plage solo). Quant à Hervé, son jeu me semble avoir encore gagné en maturité, en sobriété parfois, mais toujours avec la même efficacité rythmique. Inutile de vous dire que l'ensemble dégage une cadence qui vous lèvera de votre chaise, que ce soit naturellement sur les bourrées, mais également sur les danses de couple. Ajoutons encore un choix de répertoire traditionnel très judicieux (et bien documenté dans le livret), quelques passages chantés, dont l'un qui m'a bien fait penser au style d'Olivier Durif : y aurait-il un style de chant propre aux violoneux ? D'accord je suis un peu dithyrambique dans ce papier mais c'est vraiment un coup de coeur.Jean-Luc Matte, Infomumuses, 25 septembre 2008 http://musette.free.fr/chroniqsom.htm

 

Transmission effectuée !

 

Basile Brémaud (violon, voix) et Hervé Capel (accordéon chromatique) forment le Duo Artense, un duo fasciné par les musiques traditionnelles de l'Artense, un plateau auvergnat à cheval sur le Cantal et le Puy de Dôme. Les deux musiciens nous font le plaisir de nous informer de manière simple et précise, comme ceci à propos des « Bourrées à Jean-Marie Tournadre » : « Jean-Marie Tournadre, de Sarran dans le Cantal, était célèbre pour sa cadence (...) Nombre de ses morceaux sont marquées par des mesures de battement en fin de phrase. » Et effectivement, à l'écoute, on remarque les fins de phrase : transmission effectuée ! Les bourrées se taillent bien sûr la part du lion, mais vous trouverez aussi des scottishes, des mazurkas, une polka piquée, une marche de noces et une valse musette. Le répertoire est assez peu connu, à l'exception des « Planètes » (avec trois versions de la seconde phrase) et peut-être aussi de la « Bourrée à Chapon ». Sympa et très dansant !Marc Bauduin, Le canard Folk, Belgique, octobre 2008

 

Ce CD est un émerveillement.

 

D'Hervé Capel, les coincés du diatonique ont toujours dit qu'il faisait partie de ceux qui « ne jouent pas du chromatique mou ». C'est le moins qu'on puisse dire, n'oublions pas qu'il est le partenaire préféré d'un de nos « tontons » favoris, le cabretaire Jean Bona ; et l'on pourrait parler aussi de sa sensibilité, de son plaisir communicatif. De Basile Brémaud, issu dans un deuxième temps du bouillon de culture né autour de gens comme Jean-Marc Delaunay, on vante sa capacité à marier la délicatesse du phrasé et la vigueur du musicien à danser ; et on ne connaissait pas encore sa voix, qui fait mouche ici, sans conteste. Autant le dire : ce CD est un émerveillement. Musicalement bien sûr, mais aussi parce qu'il allie un attachement plein de naturel aux traditions musicales (le livret rend hommage méticuleusement aux sources) à une approche très personnelle des arrangements, et tout cela dans la formule courageuse et tellement riche du duo. Je m'étais régalé à les écouter cet été à Saint-Flour. L'enregistrement préserve étonnament la spontanéité des compères. Longue vie à ce duo !Claude Ribouillaud, Trad Magazine n° 123, Janvier-février 2009

 

Une force et une fraicheur sans limites.

 

Bourrée et accordéon : deux mots qui peuvent faire sourire – encore du folklore ! Certes. Mais avec Hervé Capel (accordéon) et Basile Brémaud (violon, chant), c'est bien de « musique actuelle » dont il retourne ! Les deux musiciens ont lentement, par imprégnation, assimilé leurs traditions, celle de l'Artense, ce beau plateau auvergnat.Dans ce disque produit sur un label de copains, ils restituent leur musique traditionnelle avec une force et une fraicheur sans limites. Qu'il s'agisse de bourrées, de polkas ou de mazurkas, les airs sont envoyés avec gourmandise. Ça tourne « grave » ! La voix a peut-être encore besoin de s'affirmer. Mais la rondelle est là... Solide. L'une des plus belles façons de s'immerger dans l'univers de la musique auvergnate, sans risque et sans complexe. Enfin !Philippe Krümm, Mondomix n° 31, novembre-décembre 2008.

 

Une musique riche de par sa diversité et sa liberté mélodique

 

Hervé Capel et Basile Brémaud ont en commun d'être d'excellents musiciens et de nourrir une passion pour la musique de l'Artense (vous savez la petite Scandinavie Auvergnate ?!), une musique riche de par sa diversité et sa liberté mélodique.En place pour la danse !AMTA

 

Un album remarquable de mélodies de l'Artense

 

Violon, voix et accordéon pour servir un album remarquable de mélodies de l'Artense, terre de violon et de mystère. UGMM

 

Que dire de ce CD, sinon de dire qu'il est excellent

 

Que dire de ce CD, sinon de dire qu'il est excellent, qu'il donne envie de danser tout de suite sur du répertoire de l'Artense ! Un album à avoir absolument dans sa discothèque. Laissez-vous portez par la voix et le violon de Basile Brémaud et par l'énergie de l'accordéon chromatique d'Hervé Capel.Famdt

mentions légales